Versity : rencontre avec notre advisor ICO, Amin Lams

8/20/2022
versity advisor ico blockchain amin lams

 

 

Amin Lams est le fondateur de TheLams.io et entrepreneur sur le web depuis 2011. Il a accompagné des centaines de porteurs de projets à se lancer et à créer leur activité en ligne en les accompagnant sur leur stratégie marketing. Il est également advisor pour aider à conduire le déploiement de projets de blockchain et web3, et accompagne à ce titre Versity depuis le début. Il nous en dit plus sur les ICO.

 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste une ICO ?

ICO signifie Initial Coin Offering, c’est tout simplement une levée de fonds via les cryptomonnaies. Les ICO sont généralement réalisées par des projets en phase de démarrage qui ont besoin de lever des fonds pour réaliser leur projet. Les fonds sont collectés auprès du grand public (particuliers ou professionnels) et en échange des fonds, les investisseurs reçoivent des tokens (crypto monnaies) émis par le projet.


Quelle est la différence entre une ICO et une levée de fonds traditionnelle ?

Il y a pas mal de différences entre une ICO et une levée de fonds classique. La levée de fonds classique est un processus qui peut être long et fastidieux (à la fois pour les investisseurs et pour les porteurs de projets).

La différence principale est dans la nature de l’investissement. L’investisseur ne reçoit pas des titres ou des actions mais reçoit des tokens qui sont échangeables sur la blockchain contre d’autres crypto-monnaies. L’avantage principal pour les investisseurs c’est la liquidité de l’investissement.

Si on investit dans une startup via une levée de fond classique, on peut difficilement revendre ses parts, même si la startup grossit.

Il faut attendre une de ces deux conditions pour récupérer son investissement et sa plue-value (ou moins value) : 
• Entrée en bourse
• Rachat par une autre entreprise

Sur une ICO, l’investisseur dispose rapidement de ses tokens et peut les échanger sur des places centralisées (Binance, Kucoin, Coinbase, etc) ou décentralisées (Uniswap, Pancakeswap, etc)...

L’avantage pour le projet est double. Premièrement c’est plus simple à mettre en œuvre qu’une levée de fond classique. Ensuite, l’ICO permet au projet de se créer une communauté d’utilisateurs qui peut souvent compter plusieurs dizaines milliers de personnes.

 

Quel rôle jouez-vous dans l’accompagnement des entreprises qui lancent des ICO ?

Avec TheLams.io, nous accompagnons les projets à 360° sur de nombreux aspects. Nous travaillons avec les fondateurs depuis la naissance de l’idée jusqu’à l’émission des tokens. Notre expérience nous permet d’avoir un regard pertinent sur des sujets transversaux comme la tokénomie, la roadmap, la structuration de la levée de fonds et bien sûr les stratégies marketing.

Notre expérience d’investisseurs permet également de prendre en compte les attentes du public et de rendre le projet attractif pour la communauté car parfois les porteurs de projets se focalisent sur les objectifs de l’entreprises et ne tiennent pas compte de ce que veulent les investisseurs.

Notre objectif est d’aider le projet à construire le meilleur projet avec les meilleurs résultats possibles à la fois pour les porteurs de projets mais aussi pour les investisseurs.


Avez-vous des critères pour choisir les projets auxquels participer ?

Les critères sont nombreux.  Avec le temps, on développe une petite intuition… Mais le point principal c’est de regarder qui est derrière le projet. L’équipe est primordiale !

 


Qui sont les différents membres ? Quelle est leur expérience et ont-ils déjà réussi des projets Web2 ou Web3 ?

Parfois, il y a des projets qui nous contactent avec une idée géniale, un super plan et une grosse vision… Mais le porteur du projet est seul. Et c’est un point de blocage pour nous.

Ensuite, quelle est l’intention du projet ? Est-ce que le projet est là pour construire quelque chose sur le long terme ou est-ce que les fondateurs ont juste envie de surfer sur une tendance pour faire un bon coup et abandonner au prochain marché baissier ? La vision est très importante.

Le 3e point c’est l’utilité du projet. Est-ce que le projet apporte de la valeur à la communauté ? Est-ce que les services proposés nécessitent vraiment la blockchain et la crypto ? Est-ce que l’économie du projet a bien été réfléchie ?

Ces trois éléments permettent de faire un premier filtre et même si on ne peut jamais prédire l’avenir, ces quelques questions permettent d’éviter une grande partie des projets voués à l’échec.  

 

À votre avis, dans quels domaines la blockchain sera-t-elle majoritairement utilisée dans 5 ans ?

Aujourd’hui, c’est assez complexe d’imaginer le futur des usages de la blockchain car c’est encore très jeune et il reste beaucoup de choses à créer.

Par exemple, il était impossible de prédire des applications comme Uber ou Airbnb avant la création du smartphone. Et c’était impossible de prédire la création du smartphone avant la création d’internet. La blockchain est une technologie qui va créer de nouveaux outils et de nouveaux usages.

Si je devais prédire quelque chose, je parlerais de cet ensemble gaming + play-to-earn + métavers. Même s' il y a des différences dans ces secteurs, je pense que les prochains acteurs principaux de la blockchain émergeront de ce monde là, et c’est pourquoi personnellement c’est là où j’investis le plus.

 

 


Pourquoi avoir rejoint Versity comme conseiller ?

Pour les points que j’ai cité précédemment. L’équipe et la vision du projet. Beaucoup de projets cryptos sont lancés par des personnes “sorties de nulle part” avec peu ou pas d’expérience dans le monde des startups et de la création d’entreprise à succès.

Là, c’est différent.  Les Agences de Papa est une société qui est déjà cotée en bourse, qui a déjà levé plusieurs millions d’euros avec succès et avec plus de 100 salariés. C’est une équipe qui a déjà démontré qu’ils savent exécuter une idée. Car une idée ne vaut pas grand chose, c’est la mise en application de cette idée qui fait le succès ou non du projet.  C’est le point principal qui m’a donné envie de rejoindre Versity en tant qu’advisor.

 

Où voyez-vous Versity dans 5 ans ?

L’équipe de Versity a démontré avec Les Agences de Papa qu’ils étaient capables d’attaquer un marché concurrentiel et de prendre une place importante. Cette expérience va leur servir pour devenir un acteur majeur de l’immobilier dans le métavers.

Aujourd’hui, nous travaillons dur pour mettre cela en place en France dans un premier temps. Dans 5 ans, j’imagine que Versity sera une place centrale en Europe et dans le monde pour l’immobilier dans le métavers. Je souhaite à toute l’équipe que Versity deviennent un incontournable pour toutes les transactions immobilières.

 

Envie d’en découvrir plus sur notre team d’advisors ? 
Découvrez l’interview d’Émilien Ercolani, spécialiste blockchain !